Pipeline

La résistance aux antibiotiques est devenue un problème majeur de santé publique : on dénombre chaque année 25 000 décès dus aux bactéries résistantes aux antibiotiques en Europe. De plus, dans l’état actuel des recherches thérapeutiques, aucun antibiotique n’est susceptible d’être intégré sur le marché avant 8 à 10 ans.

Spécialisée dans la recherche et développement de bactériophage lytique à visée thérapeutique et diagnostique, Pherecydes Pharma s’applique à proposer une solution réaliste face à l’impasse thérapeutique que rencontrent les antibiotiques. La résistance aux antibiotiques représente ainsi le marché cible prioritaire de la société. De ce fait, Pherecydes Pharma compte promouvoir la phagothérapie comme alternative et complément crédibles à l’antibiothérapie. Grâce à son savoir-faire unique dans la caractérisation et l’isolation rapide de phages, elle a développé plusieurs vastes banques de bactériophages dont la plus importante collection au monde de bactériophages contre E. coli. Elle travaille également sur les Pseudomonas et les Staphylocoques, ces trois bactéries représentant à elles seules 50% des infections des pays industrialisés. Par ailleurs, des tests de preuve de concept réalisés chez l’animal ont démontré une absence totale de toxicité, une parfaite tolérance et 100 % d’efficacité, ce qui démontre le potentiel thérapeutique de ses produits.

Perspectives de développement

Pipeline des produits en développement de Pherecydes Pharma

Deux cocktails de phages ciblant, l’un les infections provoquées par E. coli (PP0121), l’autre celles provoquées par P. aeruginosa (PP1131), sont en cours d’évaluation chez l’homme (Phase clinique I/II). PP1231 qui vise les infections respiratoires provoquées par P. aeruginosa est en cours d’évaluation dans l’animal. PP2351 contre les infections provoquées par les staphylocoques est en phase finale de développement au laboratoire avant de le tester dans divers modèles animaux.